Tractage et rassemblement jeudi 26 janvier – Appel de l’intersyndicale 93

Partagez cet article

Ce 19 janvier, partout sur le territoire, plus de deux millions de travailleuses et travailleurs, et de jeunes se sont mobilisé-es mis en grève et/ou ont manifesté, dans le public comme dans le privé, contre la réforme des retraites de ce gouvernement. Ainsi à Paris ce sont plus de 400.000 personnes qui ont battu le pavé !
 
Cette réforme est inacceptable et va à l’encontre des intérêts de la population. Elle ne s’y trompe pas, puisque plus de 700 000 personnes ont déjà signé la pétition intersyndicale.
 
Les travailleuses et les travailleurs aspirent à partir à la retraite en bonne santé, et avec un niveau de retraite qui permette de vivre dignement. Le message est très clair : le gouvernement doit renoncer à la fois à l’âge de départ à la retraite à 64 ans et à l’accélération de l’augmentation de la durée de cotisation. D’autres solutions existent, elles ont malheureusement été balayées d’un revers de main.
 
L’ensemble des organisations syndicales réaffirme son opposition à la réforme et sa détermination à avoir un système de retraite juste, financé aussi par un autre partage des richesses.
 
Afin de renforcer et d’inscrire dans la durée cette première mobilisation massive, les organisations syndicales appellent à une journée de grève interprofessionnelle et à participer massivement à la manifestation régionale qui se déroulera à Paris au départ de la Place d’Italie à 14h.
 
L’intersyndicale invite la population à signer massivement la pétition, et appelle à multiplier les actions et initiatives dans les entreprises et services, dans les lieux d’étude, y compris par la grève.

Les organisations syndicales de la Seine Saint Denis, qui agissent sur un territoire dont de très nombreuses et nombreux salarié-e-s, occupent des emplois «d’utilité sociale », dits de deuxième ligne, avec des conditions de travail et d’emploi difficiles, souvent à temps partiel ou avec des horaires atypiques qui risqueraient d’être durement pénalisé-e-s par cette réforme, ont décidé de deux actions unitaires le jeudi 26 janvier :

  • Un déploiement commun à partir de 7h30 à la sortie des RER B et D de la plaine St Denis et du Stade de France, pour aller à la rencontre des salarié-e-s dans leurs diversités et distribuer un matériel appelant à la manifestation du 31 janv à Paris.
  • Un rassemblement unitaire à partir de 12h devant la DRIEETS à Aubervilliers, pour interpeller le ministère du travail et réaffirmer notre opposition à cette réforme injuste et brutale.

Nous sommes unis et déterminés à faire retirer ce projet de réforme des retraites,


Partagez cet article